Raisons de la supervision

 


 

SUPERVISION & ANALYSE DE PRATIQUE

Clef de la réussite professionnelle

 


yes

Imprimer la page

  • SUPERSIVISON (Individuel)
  • ANALYSE DE PRATIQUE (Groupe Balint)

Inventés par Michael Balint les premiers Groupes Balint se sont déroulés dans le cadre de la Tavistock Clinic de Londres et étaient proposés, dès 1949, dans le cadre de la formation continue des médecins généralistes.

 

Les pratiques de ces groupes sont une modalité de formation appartenant à l'évaluation des pratiques professionnelles.

                        Michael Balint

Laurent Malterre, psychologue clinicien, psychothérapeute, superviseur chargé d'enseignement à l'université Paris VII et membre du conseil de la Féd-Eur-3Psy a rédigé un texte intitué :

yes

A quoi sert la supervision ?

 

 

Analyse des pratiques (groupe) et supervision (individuel), comme démarche de formation se développe en France depuis les années 1960 essentiellement dans les écoles privées de psychanalyse.

 

Précurseurs, des enseignants universitaires ont développé l'analyse des pratiques professionnelles notamment au sein de l'UFR des Sciences Humaines de Paris-X.

 

Aujourd'hui, cette pratique se généralise de plus en plus mais reste encore bien trop souvent incomprise par les jeunes professionnels.

 

Pourtant, c'est une post-formation fondamentale pour toute personne qui exerce un métier qui le met en relation avec autrui (psychanalystes, praticiens du corps mais aussi enseignants, personnels soignants).

 

Un vrai professionnel a le devoir de se protéger.

Comment ?

 

Son premier devoir est de comprendre les transferts et contre-transfert en jeu dans sa pratique relationnelle. C'est le temps des hypothèses explicatives et compréhensives.

 

  • Quelles sont les causes possibles à cette situation ?
  • Au nom de quoi agissons-nous ?
  • Quel sens lui donnons-nous ?

 

C’est donc interroger l'action, mais aussi se demander comment la rendre efficace. Si "ça rate", si "ça ne marche pas comme ça" comment pouvons-nous nous y prendre pour trouver de nouvelles façons de faire satisfaisantes ?

 

De quelle manière un cadre qui garantit loi et éthique contribue-t-il à la formation des professionnels de l’accompagnement ?

 

 

 

Ouvrages collectifs coordonnés par

  C. Blanchard, D. Fablet, L'Harmattan

 

  • Analyser les pratiques professionnelles, 1998, 358 p.
  • L'analyse des pratiques professionnelles, 1996, 255 p     .
  • Développer l'analyse des pratiques professionnelles dans le champ des interventions socio-éducatives, 1999, 291p.